La Chapelle des Flandres
Biscantor !
     
Retour à l'accueil La Chapelle des Flandres Coeli et Terra Métamorphoses Maurice Bourbon La Chapelle des Flandres Coeli et Terra Métamorphoses

Sommaire :


Suivre la vie du site



Identification
Accueil > Présentation > Premier point d’orgue
Journal de Josquin l’Européen

Premier point d’orgue

Journal de Josquin l’Européen, épisode 8

ÉPISODE PRÉCÉDENT

Le concert du 27 août 2021, 500 ans précisément après la mort de Josquin.
Ste Croix Vallée Française, temple.
Il a été splendide.
Après les craintes de restriction de jauge, nous avons heureusement pu profiter d’un temple plein et, ainsi, rendre un bel hommage à Josquin.
L’ensemble Métamorphoses a été exceptionnel comme je l’en ai félicité : “Le plaisir fut immédiat, avec tout de suite un son magique, et vos superbes timbres tous identifiables, cependant dans un fondu harmonique rutilant.”
La magnifique acoustique du temple, que je connais bien et pratique depuis 23 ans, y a contribué.
Le lieu a été mis en valeur par un super éclairagiste, Laurent Haubin, vous pourrez en juger dans quelque temps grâce à la vidéo réalisée.
Vous trouverez en fin d’article la feuille de salle du concert.

La soirée avait débuté à 18h30 par la conférence de Jacques Barbier sur l’art de la composition de Josquin, et sur sa manière dans les deux messes interprétées. Brève intervention de Maurice Bourbon sur sa Déploration de Josquin, et ses rapports avec la Déploration d’Ockeghem de Josquin.

Entre conférence et concert, et après le concert, les artistes et les mécènes, dont la Fondation AG2R LA MONDIALE pour la Vitalité Artistique, se sont restaurés et relaxés, sur une terrasse au bord du Gardon, dans les locaux de l’ancien restaurant L’Oultre. Nathalie et son équipe, œuvrant pour l’organisateur, La Chapelle des Flandres, leur avaient concocté quelques délices à dominante cévenole, mais non dénuées de quelques touches exotiques (vins du Jura, de Bourgogne, entre autres). L’anniversaire de Josquin a été fêté au dessert : on savait qu’il adorait les charlottes aux framboises...

L’Homme Armé éditions, partenaire de la Chapelle des Flandres, a pu vendre un nombre appréciable de CD. Ceux-ci étaient arrivés à temps, après les problèmes de pressage dont certains mécènes, avec les premiers CD envoyés, ont eu à pâtir, et le coffret de l’intégrale trônait, bien en vue, à l’entrée du temple.

Le concert Lux aeterna de Métamorphoses à Lonlay l’abbaye (Septembre musical de l’Orne), 12 septembre 2021
Grand succès. La cheffe Juliette était très contente : “la Baudichon était juste, précise, engagée, et très émouvante... la Malheur me bat, le dernier Agnus en particulier, notre plus belle version.”

Les CD Josquin et St Quentin
Certains mécènes ont reçu des CD présentant un défaut de pressage, avec des “clocs” affectant les plages 9 et 10, soit le Sanctus et l’Agnus Dei de la messe L’Ami Baudichon.
Le fabricant y a remédié, tout le lot de CD a été révisé, avec de nouvelles “galettes” correctes.
Pour ceux qui ne nous auraient pas encore signalé les défauts entendus, sachez que La Chapelle des Flandres peut vous envoyer des galettes correctes à substituer aux premières livrées.
Contacter Maurice : bourbon.maurice@free.fr

Le coffret de l’intégrale Josquin l’Européen
Il est en vente à La Chapelle des Flandres et sur le site de L’Homme armé éditions.

La sortie publique du CD Josquin et St Quentin
Initialement prévue le 27 août, date symbolique, elle avait été repoussée sine die en raison des problèmes de pressage de certains disques. Notre surprise fut totale quand nous avons appris, il y a quelques jours, que le distributeur, s’entendant avec le fabricant, avait réussi à tenir la date !
Le CD est donc sorti dans un relatif anonymat, en tout cas par le canal de La Chapelle des Flandres : c’est une discrétion qui convient assez bien à Josquin, qui y est habitué de longue date !

Prochain point d’orgue (final !)

  • 13 novembre, 17h, médiathèque de Roubaix, salle La Criée : conférence musicale de Jacques Barbier
  • 14 novembre, 15h30, église St Joseph, Roubaix : dernier concert Lux aeterna.

Arrivederci ! , comme disait Josquin en quittant Rome en 1504,

Maurice, chef de projet

ÉPISODE SUIVANT

Le cliché de Métamorphoses est à mettre au crédit de Joseph Cambau.

PDF - 533.2 ko

Feuille de salle du concert

Date de publication : jeudi 23 septembre 2021


Association LA CHAPELLE DES FLANDRES - Pôle d'art vocal Nord-Pas de Calais
8 rue des Fossés - 59100 ROUBAIX